Des lycéens révolutionnent la physique !

¤ Les instances du CERN confirment la découverte du graviton par une équipe de jeunes chercheurs du lycée Louis Armand

En avril dernier, de jeunes lycéens du lycée Louis Armand de Mulhouse étaient venus au CERN pour effectuer une batterie de mesures avec le grand collisionneur de hadrons (LHC).
Il faut rappeler que le LHC est le plus grand accélérateur du monde avec ses 27 kilomètres de circonférence. Des paquets de cent milliards de protons circulant en sens inverse sont accélérés à la vitesse de 99,9999991 % de la vitesse de la lumière pour pouvoir se percuter.
A cette vitesse l’énergie des protons est prodigieuse et permet de faire naître de nouvelles particules lors de la collision. En effet, la célèbre formule d’Einstein E=mc2, indique qu’il est possible de convertir de l’énergie en masse.
L’analyse des milliards de collision via le calculateur du CERN a pu confirmer l’intuition du groupe de jeunes chercheurs du lycée Louis Armand. Ceux-ci avaient postulé l’existence d’une particule massive ayant une masse de l’ordre de 1000 GeV/c2. Il s‘agit en fait du graviton, la particule manquante du modèle standard.
C’est une véritable révolution scientifique puisque la particule médiatrice de l’interaction gravitationnelle était au cœur des débats en physique des particules depuis des décennies.
Avec cette découverte du lycée Louis Armand, la physique entre dans une nouvelle ère. Celle de la gravitation quantique.
L’équipe de chercheurs du lycée Louis Armand se verra attribuer à coup sûr le prix Nobel 2018 pour cette avancée hors norme dans le champ de nos connaissances.