La page des Anciens Etudiants

Cette nouvelle rubrique a pour vocation de présenter tous les témoignages des ancien(ne)s étudiant(e)s de la Classe Préparatoire ATS du Lycée Louis-Armand qui nous ont écrit.
Elle a pour but d’informer précisément les étudiant(e)s actuellement en ATS, ainsi que les étudiant(e)s en 1ère et 2ème année de BTS ou de DUT, sur la diversité des parcours professionnels possibles après une ATS, sur l’intérêt et l’importance de l’année d’ATS pour la réussite de ces parcours, que ce soit par les Ecoles d’Ingénieurs ou par les Universités.
Elle se propose aussi de mettre en relation les nouveaux et les anciens ATS à travers des liens hypertextes ou des adresses internet
Les témoignages sont classés simplement par année de promo ATS puis par ordre alphabétique.

Tous vos témoignages sont importants ! N’hésitez pas à nous contacter pour nous les transmettre !


  • 1990

    par Thierry DE LAROCHELAMBERT

    Pierre LAURENCE (ingénieur ESSAIM, docteur en Mécanique, Maître de Conférences à l’ESSAIM puis à l’ENSIL) :
    Ce que m’a apporté mon année de prépa ATS ne peut se quantifier. Toutefois je peux dire que cette formation assure le complément théorique manquant à un élève fraîchement sorti de BTS. Ajouté à la (...)

  • 1997

    par Thierry DE LAROCHELAMBERT

    Grégoire BLANC, ingénieur ESIGETEL
    Je peux affirmer aujourd’hui que mon passage en classe prépa ATS a joué un rôle décisif dans mon parcours d’études.
    Mes années de troisième et seconde furent les meilleures de mon cursus au collège et lycée. Après une terminale C peu brillante, je me suis engagé dans (...)

  • 1999

    par Thierry DE LAROCHELAMBERT

    Nicolas STRUSKI (ingénieur ISITV, officier sapeur-pompier)
    Lorsque l’on pense aux classes préparatoires, on y voit la difficulté, les heures de travail, la théorie et beaucoup d’autres choses négatives. Mais cette année passée au sein de la Spé ATS au Lycée Louis Armand a balayé ce concept si dur des (...)

  • 2000

    par Thierry DE LAROCHELAMBERT

    Alexandre HOSTETTLER (ingénieur ENSPS, chercheur) :
    J’ai eu la chance de pouvoir accéder à cette formation après l’obtention de mon diplôme de DUT en mesures physiques. J’ai ainsi pu bénéficier d’une formation de qualité, dans un cadre de travail privilégié, qui m’a permis de continuer mes études et (...)

  • 2002

    par Thierry DE LAROCHELAMBERT

    Sylvain NIOCHE (ingénieur ENSAM)
    Suite à un BTS MCI (Moteur à Combustion Interne) réalisé en alternance, j’ai souhaité poursuivre mes études afin de pouvoir postuler pour des postes plus qualifiés une fois sur le marché du travail. Mon BTS ne me permettait pas de pouvoir postuler directement à des (...)